Article du 11 octobre 2007

Je viens de lire cet article dans le quotidien ivoirien Fraternité Matin et je ne peux m’empêcher de le mettre sur ce blog. En effet, c’est un autre témoignage poignant qui prouve encore si besoin est, que la situation des femmes n’est pas des plus aisée dans certains pays et que l’ASSOFEM et ses deux projets restent une véritable panacée pour les femmes et filles-mères enfermées dans des stéréotypes sexistes. Et voilà pourquoi chers amis, votre signature est importante pour cette pétition. N’hésitez pas de signer et de faire signer autour de vous. Avec mes remerciements.

« Proxénétisme et violences faites aux femmes : LA FEPDH S’ENGAGE À COMBATTRE LE PHÉNOMÈNE
Dernière mise à jour : 11 Oct 2007 – 18:35 GMT

L’esclavage sexuel est une pratique courante dans la sous- région et particulièrement au Nigeria. Le peuple Esan, tribu minoritaire située dans le sud du Nigeria plus précisément à Edo State, n’échappe pas à ce fléau. Pour la seule année de 2005, sept femmes issues de cette tribu, ont trouvé la mort suite à cette pratique.
C’est à la suite de ces évènements tragiques qu’est né l’ONG « Famille Essan pour la protection des Droits de l’Homme » (FEPDH). Cette association dont l’objectif est de traduire en justice tout individu pratiquant l’esclavage, le trafic humain et le proxénétisme, a tenu à alerter la nation ivoirienne sur les méfaits de ce fléau à travers une conférence de presse hier, mercredi 11 octobre.
M. Musa Antony Assemota, président de l’ONG assisté de M. Edem Kouadio Bokbi, très imprégnés des questions de proxénétisme et d’esclavage sexuel au Nigeria et en Côte d’Ivoire, ont insisté sur l’impérieuse nécessité qu’il y a à lutter pour la dignité de la femme. Ils ont à cet effet plaidé en faveur de la promotion du respect des droits de l’homme et de l’aide à la réinsertion et à la réhabilitation des ex-prostituées.
La FEFDH, pour cette conférence de presse, a bénéficié du soutien de la direction générale des droits de l’Homme, du ministère de la justice, représenté à cette cérémonie par M. Paul Koreki, directeur de la protection des droits et de l’assistance aux groupes vulnérables. Celui-ci a insisté sur la rapacité et la déliquescence des valeurs morales comme étant les causes profondes de ce fléau.
Mme Koffi Mensah Jacqueline, fonctionnaire des droits de l’Homme à l’ONUCI s’est appesantie pour sa part, sur la récurrence de la récidive des proxénètes à cause de l’impunité et le fort taux de renonciation au niveau des plaignants. Aussi, a-t-elle préconisé que la justice soit appliquée dans toute sa rigueur au contrevenant.
Elle a tenu à réaffirmer la position des Nations Unies quant à l’élimination de la violence à l’égard des femmes adoptée à la quarante-huitième session de l’Assemblée Générale en 1994 et appuyée par l’article 1325 de la résolution du Conseil de sécurité votée en 2000. Plusieurs ONG spécialisées dans la lutte contre le proxénétisme et la prostitution ont pris part à cette conférence qui a eu pour cadre, la salle Felix Houphouët- Boigny, de l’hôtel du district d’Abidjan. »
Hervé Koutouan
koutouan@fratmat.info

« OUI, POUR L’ASSOFEM, LA LICORNE DEVIENT UNE FORCE DE CONSTRUCTION EN CÔTE D’IVOIRE. »

Dites-le au Président de la république française en lui écrivant sur le lien ci-dessous :
http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

Dites-le au Premier Ministre de la république française en lui écrivant sur le lien suivant :
http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire

Dites-le au Ministre de la Défense de la république française en lui écrivant sur le lien suivant : courrier-ministre@sdbc.defense.gouv.fr

Dites-le au Président de la république de Côte d’Ivoire en lui écrivant sur ce lien : http://www.presidence.ci/contact.php3?id_auteur=3

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s