Article du 09 janvier 2009

Monde
« En 2008, 1.502 migrants sont morts aux portes de l’UE

ROME (AFP) – jeudi 08 janvier 2009 – 19h41 – En 2008, au moins 1.502 migrants sont morts aux frontières de l’Union européenne, a annoncé jeudi l’association caritative italienne Fortress Europe qui recense chaque année les victimes de l’émigration clandestine vers les pays européens.

Tout en déplorant le nombre élevé de victimes, Fortress Europe indique qu’il a baissé de 23% par rapport à 2007. L’association base notamment ses statistiques sur les informations publiées par les médias d’Espagne, d’Italie, de Grèce et de Malte, les pays les plus confrontés à ce problème.

En revanche, le nombre de morts à augmenté dans le canal de Sicile (sud de l’Italie) passant de 556 en 2007 à 642 en 2008, une augmentation en relation avec la hausse de 80% des arrivées dans l’île italienne de Lampedusa, au sud de la Sicile.

On a dénombré d’autre part en 2008 216 morts dans le détroit de Gibraltar, 136 au large des îles Canaries, 181 en mer Egée (entre la Turquie et la Grèce) et 267 dans les déserts d’Afrique du Nord ou cachés dans les camions ou dans les ferry-boats de l’Adriatique, ou enfin tués par balle par les polices des frontières.

Depuis 1988, pas moins de 13.351 immigrés sont morts aux frontières de l’Europe, dont 5.131 ont disparu en mer, affirme Fortress Europe. »

Vraie hécatombe que ce triste bilan concernant l’immigration que rapporte cet article de l’AFP. Ainsi donc, pour faute d’emploi, pour faute de débouchés, pour faute de politique de formation professionnelle des jeunes, la jeunesse africaine est obligée de se tourner vers l’extérieur en vue de sa pitance quotidienne. Au risque de sa vie. Et c’est ainsi que l’Afrique s’ampute de sa jeunesse, c’est-à-dire de son avenir. Les deux projets de l’ASSOFEM que sont le CARSOP et le CAREFEM peuvent être une solution.
Ne perdez plus une seconde. Signez cette pétition pour réunir les 30 000 signatures nécessaires pour faire avancer les choses. Dites avec l’ASSOFEM :
OUI, POUR L’ASSOFEM, LA LICORNE AIDEE DES FANCI DEVIENT UNE FORCE DE CONSTRUCTION EN CÔTE D’IVOIRE.

Dites-le au Président de la république française en lui écrivant sur le lien ci-dessous :
http://www.elysee.fr/ecrire/index.html

Dites-le au Premier Ministre de la république française en lui écrivant sur le lien suivant :
http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire

Dites-le au Ministre de la Défense de la république française en lui écrivant sur le lien suivant : courrier-ministre@sdbc.defense.gouv.fr

Dites-le au Président de la république de Côte d’Ivoire en lui écrivant sur ce lien : http://www.presidence.ci/contact.php3?id_auteur=3

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s